Comment gérer ses priorités au travail

//Comment gérer ses priorités au travail

Comment gérer ses priorités au travail

Tristan Ebel

Vous êtes vous déjà retrouvé dans une situation où tout doit être géré en urgence parce que vous aviez mal évalué votre ordre de priorité ?

 

 

 

De l’importance des dates butoirs

Connaissez vous le frein principal à une bonne gestion des priorités ?

C’est la mauvaise identification des dates butoirs ou deadlines.

Il est rare que nous fassions des erreurs sur l’importance des tâches.

En revanche, il arrive que nous n’identifions pas bien les dates butoirs.

 

La gestion des priorités

Comment éviter cela ?

 

 

 

 

 

1.

La première des choses est de chercher à supprimer toutes les tâches qui pourraient l’être. Tout ce qui n’a aucune incidence sur l’activité, tout ce qui n’a pas de valeur ajoutée réelle, nous devrions le supprimer.

2.

La deuxième des choses est de déléguer ou rediriger les tâches qui devraient l’être. Tout ce qui n’appartient pas à la définition de fonction, tout ce qui ne doit pas être traité par vous gagnerait à être redirigé.

3.

Nous identifions maintenant avec précision les dates butoirs.

Vérifions bien que c’est une date butoir en nous posant la question : quelles sont les conséquences si je n’effectue pas cette tâche à cette date là ? Pas de conséquence = pas de réelle date butoir.

4.

Pour finir, nous pouvons identifier les importances de façon à trier les tâches en cas de date butoir commune.

S’il y a deux tâches à la même date = laquelle est la plus importante ? Nous pouvons déterminer l’importance en observant le coût de la non-réalisation, l’impact image lié à la non réalisation, etc..

Avec ce petit procédé, nous ne commettrons plus d’erreurs dans la gestion des priorités.

 

Si vous souhaitez devenir un professionnel de ce sujet, suivez cette formation :  Problématiques de management

2020-01-15T22:28:39+00:0014 mai 2019|Tristan Ebel expertise|