Evaluation des compétences

//Evaluation des compétences

Evaluation des compétences et de l’engagement

Tristan Ebel

L’évaluation des compétences d’un collaborateur nécessite de définir un critère auquel on pourra se référer. Ainsi, dans les conférences que je donne sur le sujet, je pose les critères suivants :

  • En dessous des attentes
  • Ne répond pas toujours aux attentes
  • Conforme aux attentes
  • Au-delà des attentes

Le tableau ci-dessus donne davantage de détails sur la capacité d’initiative, la faculté d’adaptation au changement et aux nouvelles méthodes, et les capacités relationnelles relative à chacun de ces critères.

En réalité, deux facteurs sont à prendre en compte lorsque vous souhaitez estimer la valeur d’un collaborateur : la compétence mais aussi l’engagement.

Compétence et engagement

 

Voici comment procéder.

Pour la compétence

  • Faites la liste de toutes les compétences attendues pour le poste
  • Définissez ce qui est « conforme aux attentes » en vous posant la question, à quel moment serais-je satisfait de ce que mon collaborateur aura produit ?
  • Maintenant, définissez le « partiellement conforme / ne répond pas toujours aux attentes ». Basez vous sur les constats que vous avez déjà fait, sur vos anciennes évaluations, sur les remarques que vous régulièrement faites à vos collaborateurs. Vous recherchez ce qui n’est pas bon, ce qui doit être corrigé. Inscrivez-le dans la colonne « partiellement ».
  • Vous pouvez maintenant définir la colonne « pas du tout / en dessous des attentes », puisque celle-ci formalise les principaux reproches que vous avez fait à vos collaborateurs
  • Le plus dur à définir est la colonne « au-delà des attentes ». Essayez d’envisager à quel moment précis vous considérerez que le travail sera parfait. Il ne s’agit pas d’un rêve, c’est quelque chose de concret et d’atteignable. C’est à ce niveau là que vous pourrez vraiment déléguer une tâche en ayant la certitude qu’elle sera faite correctement.

Pour l’engagement

  • Réfléchissez à vos attentes en matière d’engagement : pro-activité, vitesse d’action, autonomie, participation.
  • Définissez là encore le « conforme aux attentes » en vous posant la question, à quel moment serais-je satisfait du niveau d’engagement de mon collaborateur sur ce poste ?
  • Vous pouvez ensuite attaquer le « partiellement » sur la même base que pour la compétence.
  • Abordez à présent la colonne « pas du tout ».
  • Terminez par la colonne « au-delà des attentes ». Ici aussi, l’idée est de savoir que vous pouvez déléguer une tâche avec une certitude qu’elle sera effectuée correctement.

N’oubliez pas que la délégation ne peut se faire que lorsqu’il y a un engagement fort et une compétence forte !

Il ne reste plus qu’à présenter cette grille au collaborateur, à lui demander de se positionner sur celle-ci.

Vous pourrez à partir de là définir votre contrat de délégation (à quel moment il sera possible de déléguer les tâches à votre collaborateur).

 

Si vous souhaitez devenir un professionnel de ce sujet, suivez cette formation :

Faire tourner l’entreprise

2020-01-15T21:56:35+00:0029 août 2017|Tristan Ebel expertise|